Immeuble de bureaux Vertigo à Luxembourg – Cloche d’Or

Le projet se compose de deux immeubles administratifs sur un sous-sol commun. En tenant compte des contraintes posées, le choix du type de structures s’est porté sur la structure mixte acier-béton, seule solution permettant de répondre favorablement à l’ensemble des contraintes exprimées.

Les principales contraintes sont les suivantes, classées par ordre d’importance :

  1. Contrainte de volume : le volume autorisé étant fixe, l’objectif a été de maximiser la surface constructible tout en respectant les hauteurs libres et les espaces techniques indispensables.
  2. Contrainte de flexibilité : la structure doit permettre l’intégration de faux plancher et de faux plafonds et s’inscrire dans une trame constructive régulière.
  3. Contrainte de délai : la structure doit permettre un montage rapide permettant de minimiser la durée totale des travaux.
  4. Contrainte de qualité environnementale : dans le cadre de la certification HQE, il s’agit de participer à la démarche de construction durable et minimiser l’impact sur l’environnement.
  5. Contrainte de coût : le coût des structures doit participer au respect du budget global objectif du projet.

La structure retenue a permis d’apporter les réponses les plus appropriées à toutes les contraintes exprimées et notamment à maximiser le surface construite, à sauvegarder la flexibilité, à accélérer les travaux et à gagner des points HQE, tout en respectant le budget cible. L’emploi d’éléments préfabriqués de type « prédalles » a permis à la fois d’accélérer le montage des structures et d’en augmenter la portance par l’association de l’acier et du béton des dalles coulé en place sur les prédalles. L’intégration des gaines montantes de ventilation dans les poteaux périphériques en façade de type HEAA a permis une optimisation ultérieure du projet et un gain supplémentaire d’espace. Les poutres périphériques et les détails de connexion à la façade ont été étudiés de sorte à faciliter le montage de cette dernière et à en optimiser les sections. Une simulation « feu réel » a permis de vérifier la résistance au feu des structures et leur optimisation permettant de garantir le respect des règlementations en matière de résistance au feu (90 minutes minimum) et ce sans besoin de revêtements ou peintures intumescentes.

Chiffres clés des structures :

  • ± 1 200 tonnes de charpente métallique,
  • ± 1 700 tonnes de barres d’armatures à béton,
  • ± 25 425 m2 environs de prédalles,
  • ± 16 000 m3 de bétons coulés sur place,
  • ± 35 000 m2 de coffrage.
  • YEAR 2009
  • ARCHITECTES :Assar Architects SARL
  • MAITRE DE L'OUVRAGE :ALLFIN SA - Bruxelles
  • SUPERFICIE ÉTAGES SOUTERRAINS :+- 9.400 m²
  • SUPERFICIE ÉTAGES :+- 24.500 m²
  • VOLUME CONSTRUIT :+- 140.000 m³
  • COÛT GLOBAL INVESTISSEMENT :+- 41 millions d'euros
  • DÉLAIS CONCEPTION :2007 - 2008
  • DÉLAIS RÉALISATION :2008 - 2009
  • TAGS